LE LIVRE SEUL

LIVRE EN PRE-VENTE
Un rêve devenu réalité… Trente ans. C’est le nombre d’années durant lesquelles, munis de mes appareils photos, j’ai arpenté les tarmacs des bases aériennes, civiles comme militaires. Photographier ce monde si fantastique qu’est celui de l’aéronautique, en vol ou depuis le sol, m’est toujours apparu comme une « nécessité ». Au fil du temps, les heures de vols se sont accumulées à bord de divers aéronefs : tantôt un Alphajet de la Patrouille de France, tantôt un Canadair, ou encore un hélicoptère de secours de la Sécurité civile… Avec l’expérience, j’ai appris à connaître ce milieu et ses codes de conduite. Je me suis perfectionné en prise de vues. Puis, au terme de quelques années, j’ai enfin trouvé mon style : « photo-graphique » ! A ce jour, je totalise environ mille heures de vol suscitées par mes reportages photographiques. La récompense ultime arrive dans ma 53e année : le titre de « Peintre de l’air et de l’espace », attribué par le Ministre des Armées à des artistes ayant consacré leur œuvre à l’aéronautique et à l’espace, m’est décerné au mois de septembre 2019. C’est la première fois depuis sa création, en 1931, que cette distinction est accordée à un photographe. Pour honorer ce titre, je décide, tel le peintre avec son pinceau, de déposer mes plus belles images aéronautiques dans un ouvrage classieux. Ce ne sera pas un livre de photos comme les autres, il sera à mon image : artistique et surprenant, comme ma façon de regarder ce milieu qui me fait toujours rêver.

REMY MICHELIN "PEINTRE DE L'AIR ET DE L'ESPACE"

Format fini 30 x 30 cm, 156 pages, papier Symbol matt plus premium white 170 g/m2 .

Couverture toile Sétalux, marquage à chaud argent. Imprimé chez Escourbiac (France).

Façonnage manuel. L’imprimerie Escourbiac est spécialisé dans le livre d’art et le produit de luxe.

Livre : Aviateurs, Les Gens d'Air

45,00 €

  • 0,8 kg
  • disponible
  • 8 à 20 jours de délai de livraison1

Quelques exemples de photos

Durant la sélection de mes images, certains sujets m’interpellent : les MAINS et les REGARDS. Ils seront les sujets mes deux premiers chapitres.
Cette gestuelle des mains est partout : ces mains gantées qui caressent le cône d’un chasseur supersonique avant de partir en vol, celles qui tracent la route sur une carte aéro ou qui répètent un vol de présentation. Les mains tremblantes qui essuient une larme presque invisible sur un visage après avoir réaliser un dernier vol, celles qui tirent des « breakers » dans un poste de pilotage d’un avion de ligne ou des mains expérimentées qui montrent au jeune pilote comment évoluer en montagne. Chères mains qui présentent les armes lors d’une cérémonie, celles du docteur qui rassurent un patient à bord d’un hélico de secours mais aussi ces mains qui l’instant d’une seconde saisissent une poignée jaune et noire pour sauver une vie, sauver sa vie.
Il paraît qu’un regard en dit long… Celui, agar, d’un pilote de Tracker venant de se cracher en pleine forêt ou un autre, ému d’un pilote de la Patrouille de France lors du départ de son leader ; le regard glaçant d’un pilote de Rafale ou celui, toujours émerveillé, d’un pilote de ligne aux commandes de son Boeing face au soleil levant. Il y a aussi le regard vague de cette infirmière embarquée à bord du même type d’hélicoptère dans lequel son mari a été gravement blessé aux commandes ; le regard de souffrance de ce pilote sous facteur de charge ; celui mélancolique d’une hôtesse de l’air volant pour la dernière fois sur Boeing 747-400 ; le regard affûté de ce mécanicien, fixant aux millimètres près un réservoir supplémentaire sous l’aile d’un Alphajet tricolore. Enfin, le regard dissimulé derrière une visière fumée et dont rien ne transpire mais aussi, ces regards que l’on devine même si ces personnes sont de dos.
Alors, moi aussi, j’ai utilisé mes mains et mon regard dans mon troisième chapitre « Plein badin ! », celui du vol de ces machines emblématiques qui me font tant rêver depuis mon enfance.
Pour finir et pour reprendre l’un des commandements du leader de la Patrouille de France : coup de palette, TOP !